Suite à l’adoption fin mai du projet de loi de programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales, le Sénat a adopté plusieurs amendements visant à intégrer la politique sportive comme l’un des éléments de la politique d’aide au développement de la France.

Le Sénat a ainsi adopté 5 amendements visant à :

  • Préciser que la politique de développement solidaire et de lutte contre les inégalités mondiales concourt au rayonnement et à l’influence sportifs de la France (amendement 164) ;
  • Mobiliser les acteurs du monde du sport en France et dans les pays partenaires pour porter prendre part à la politique de développement solidaire et de lutte contre les inégalités (amendement 165) ;
  • Favoriser la cohérence entre les objectifs de la politique de développement solidaire et de lutte contre les inégalités mondiales et ceux de la politique sportive, qui permet d’avoir un impact dans la réalisation des ODD dans les pays partenaires (amendement 167) ;
  • Mentionner le sport dans les politiques de coopération mise en place à l’échelle méditerranéenne (amendement 172) ;
  • Inclure le sport dans les champs concernés par la promotion d’une gouvernance démocratique, économique et financière à tous les niveaux voulue par la France (amendement 173).